+33-(0)2.35.71.46.07 contact@morandhotel.com

ROUEN
Rouen est une commune du Nord-Ouest de la France traversée par la Seine, chef-lieu du département de la Seine-Maritime et de la région Haute-Normandie. À l’origine, la ville se situait uniquement sur la rive droite de la Seine.

Si Rouen possède un grand port maritime classé 1er port européen pour les céréales et 1er port français pour les engrais et la farine, elle possède également un patrimoine historique impressionnant. En effet cette ville au 100 clochés, est Source d’inspiration de grands écrivains et artistes car elle a préservé intacts ses quartiers historiques, entièrement piétonniers.

Vous aurez plaisir à visiter le Gros Horloge et sa rue piétonne où sont situé de nombreuses boutiques ainsi que l’office du tourisme et la cathédrale. Vous pourrez également vous balader sur la place du vieux marché où sont situés tous les bons restaurants de la ville et où le souvenir de Jeanne D’arc qui fut le témoin du supplice de la jeune bergère. En mémoire, une église lui fut élevée.

Lien : http://www.rouentourisme.com/
Ou : http://fr.franceguide.com

 

Jeanne d’arc :

Née en 1412 pendant la guerre de cent an, Jeanne d’arc est une héroïne de l’histoire de France, chef de guerre et sainte de l’Église catholique, connue depuis l’époque comme « la Pucelle d’Orléans », et depuis le XIXe siècle comme « mère de la nation Française ». Elle mena une guerre pour libérer son pays de l’envahisseur anglais au XVème siècle. Répondant à un appel divin, elle aida Charles VII à devenir roi de France mais elle paya le prix fort pour ses convictions puisqu’elle fut condamnée pour hérésie et brûlée vive le 30 mai 1431 à Rouen.

C’est aux alentours de ses douze ou treize ans, dans le jardin de son père que Jeanne déclare avoir entendu des voix. Elle dit avoir eu très peur la première fois. Ces voix célestes lui auraient donné l’ordre de ramener le Dauphin sur le trône et de libérer la France de la présence anglaise. Elle résista pendant quatre ans avant de répondre à cet appel.

Lors de son procès qui dura du 21 février au 23 mai 1431, elle est emprisonnée dans une tour du château de Philipe Auguste, aujourd’hui seul le donjon du château est toujours présent à Rouen. C’est dans ce donjon qu’elle fut menacée de la torture en présence de ses juges mais c’est dans une autre tour, aujourd’hui disparue, qu’elle était enfermée. Le donjon fut surnommé « Tour Jeanne D’arc » et est aujourd’hui ouvert chaque jour aux visiteurs.

Lien : http://www.rouen.fr/tour-jeanne-darc
_ Ou : http://www.tourjeannedarc.fr/

 

Les musées :

Rouen possède également des musés intéressant tel que celui de la céramique, dans lequel de superbes décors néoclassiques sont présent et où l’atmosphère chaleureuse plonge le visiteur dans un cadre intime pour découvrir, sur trois niveaux d’exposition, l’histoire de la céramique européenne.

Le musée des beaux arts qui Réunit peintures, sculptures, dessins et objets d’art de toutes écoles, du XVe siècle à nos jours. Le musée des antiquités qui abrite des collections comportant des pièces exceptionnelles, de l’Antiquité à la Renaissance, représentant à la fois les productions régionales et des cultures plus lointaines.

Lien : http://www.rouen-musees.com/
Ou : http://www.musees-haute-normandie.fr

 
GIVERNY

Giverny est une commune française, située dans le département de l’Eure et la région Haute-Normandie.

Beaucoup de choses y sont à visiter comme :

La maison et les jardins de Claude Monet. Les jardins ont reçu le label « jardin remarquable ». La propriété fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 6 avril 1976.

Le musée des impressionnismes Giverny expose les œuvres originales des plus grands noms du courant impressionniste, notamment la colonie de peintres de Giverny et de la vallée de la seine.

L’ancien Hôtel Baudy et sa roseraie, où se réunissaient les peintres.

L’église Sainte-Radegonde qui fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 16 avril 2009.

L’installation de Claude Monet à Giverny

En 1883 : Claude Monet s’installa dans le village, dans une maison qu’il loue puis achete en 1890. Il modifie la forme et réaménage complètement le jardin verger. Il creuse en 1893, sur un bras de l’Epte, le bassin aux nymphéas à côté de laquelle il a peint les « Nymphéas ». Décédé le 5 Décembre 1926, il a été enterré dans le cimetière attenant à l’église.

Le musée des impressionnismes Giverny

Fondé par Daniel J. Terra en 1992, le musée d’art américain Giverny a créé, lors des seize années de son existence, une programmation sans précédent d’expositions, publications, colloques, conférences, résidences d’historiens de l’art et d’artistes, sur le thème de l’art américain.

Quelques événements qui ont lieux annuellement à Giverny

Salon international du pastel (ART du PASTEL en FRANCE) chaque année fin mai début juin.
Musique de chambre à Giverny (festival international de musique de chambre fin août-début septembre)
Festival de Giverny, festival de musiques actuelles, présente des auteurs compositeurs interprètes. Courant septembre.
La Normandie et le Monde, Festival International de cinéma de Vernon (début juillet, au musée des impressionnismes).

Liens : http://giverny.org
Ou : http://www.museedesimpressionnismesgiverny.com/
Ou : http://www.giverny.fr

 
MONT SAINT MICHEL

Le Mont-Saint-Michel est une commune française située dans le département de la Manche et la région Basse-Normandie qui tire son nom d’un îlot rocheux consacré à saint Michel où s’élève aujourd’hui l’abbaye du Mont-Saint-Michel.

L’histoire

Merveille de l’Occident, le Mont Saint-Michel se dresse au cœur d’une immense baie envahie par les plus grandes marées d’Europe.

C’est à la demande de l’Archange Michel, « chef des milices célestes », qu’Aubert, évêque d’Avranches construisit et consacra une première église le 16 octobre 709. En 966, à la demande du Duc de Normandie, une communauté de bénédictins s’établit sur le rocher. L’église préromane y fut alors élevée avant l’an mil.

Quelques Lieux de visite

L’abbaye : Le Mont consacré à Saint-Michel en 708, fut, avec le Mont Gargan en Italie du Sud, un des premiers lieux du culte de l’Archange Saint-Michel. L’abbaye offre un panorama complet de l’architecture médiévale du XIème au XVIème siècle.

L’église paroissiale : Dédiée à Saint-Pierre, du XV et XVIème siècle.

Lien : http://www.ot-montsaintmichel.com

 
OMAHA BEACH

Omaha Beach est l’appellation utilisée par les Alliés pendant la Seconde Guerre mondiale pour désigner l’une des cinq plages du débarquement de Normandie. Affectée aux troupes américaines, elle est celle où les Alliés perdirent le plus de troupes ce qui lui vaut le surnom de « bloody Omaha » (Omaha, la sanglante) ou encore « the Beach of blood ».

Lien : http://www.oti-omaha.fr/
ou http://www.dday-overlord.com/omaha_beach

 
Le mémorial d’Omaha Beach

Sur le site même d’Omaha Beach, à 200 m de la plage le musée, d’une superficie de 1200m², présente une importante collection d’uniformes, d’armes, d’objets personnels et de véhicules. De nombreuses scènes, de superbes photos d’archives, des cartes, des panneaux thématiques et un film accompagné de témoignages de vétérans américains, vous expliquent clairement le Débarquement sur Omaha et la Pointe du Hoc.

http://www.musee-memorial-omaha.com

 
Le mémorial de Caen

Le Mémorial de Caen est un musée consacré à l’histoire du XXe siècle et dont l’idée est venue de Jean-Marie Girault dès 1969. Ce musée, dont la thématique est tout entière tournée vers la paix, est situé en France à Caen, une ville proche des plages du débarquement allié du 6 juin 1944, et qui fut ensuite largement détruite par les bombardements alliés, pendant la Seconde Guerre mondiale.

http://www.memorial-caen.fr/portail/

 
Bayeux

Entre campagne normande et rivages de la Manche, Bayeux doit sa renommée aux plages du Débarquement et à une extraordinaire tapisserie à la gloire de Guillaume le Conquérant. Au-delà de ces deux glorieuses références, Bayeux se révèle en beauté à ses visiteurs : une cité médiévale préservée au cœur du Bessin, accueillante et festive.

Lien : http://www.mairie-bayeux.fr/

 
COTE D’ALBATRE

La Côte d’Albâtre est située sur la Manche. Elle correspond au littoral du Pays de Caux et constitue la quasi-totalité du littoral de la Seine-Maritime. Elle s’étire entre le Tréport et le Havre sur 130 km de long ; son paysage de falaises crayeuses blanches a fait son nom et sa réputation.

 

La station nautique

Le territoire composé des sites nautiques de Veulettes sur Mer, du Lac de Caniel, de Saint Valery en Caux et de Veules les Roses vient d’être labellisé « Station Nautique » par l’association « France Station Nautique ».

 
Saint aubin sur mer

A l’embouchure du Dun, profitez, à marée basse de la plus grande plage de sable de la Côte d’Albâtre.
Paysage vivant

Tout le long de la Côte d’Albâtre, l’érosion des falaises est très active en raison des eaux de ruissellement et d’infiltration, de l’alternance du gel et du dégel qui fissure la craie, des vagues à marée haute qui usent le pied de la falaise, du choc des galets projetés lors des tempêtes.

http://www.plateaudecauxmaritime.com/top/decouvrez-la-region/

 
PONT DE NORMANDIE

Situé à l’estuaire de la Seine, entre Honfleur et Le Havre, le Pont de Normandie compte aujourd’hui parmi les attractions touristiques de la région. Les études ont débuté en 1987 ; elles ont été suivies par les travaux qui se sont terminés par l’inauguration le 20 janvier 1995. La structure qui, pour l’essentiel, est en béton, est d’une longueur totale de 2141,25 mètres

http://fr.structurae.de/structures/data/index.cfm?id=s0000048

 
Proposition

Restaurant l’Armada Pont de Normandie : Situé au pied du pont de Normandie, vous serez séduits par son restaurant gastronomique climatisé, son atmosphère rappelant les paquebots d’antan et sa vue panoramique sur l’estuaire de la Seine.

http://www.restaurant-armada.fr/